RENFORCER L'ATTRACTIVITÉ ET LE RAYONNEMENT DE LA FRANCE  
 

La France est la première destination touristique mondiale (avec 83,8 millions d’arrivées, en 2014) et le tourisme constitue un secteur clé de son économie. En 2013, le secteur du tourisme, avec 285 500 entreprises, représentait plus de 7,42% du PIB français et employait deux millions d’emplois directs et indirects (source Acoss).


Le secteur hôtellerie et restauration est le 4ème employeur privé de l’économie. Avec 13,1 milliards € d’investissements en 2014, le tourisme pèse autant que l’agriculture ou l’énergie.


Fort de ce constat, et dans un secteur de plus en plus concurrentiel, la filière tourisme doit aujourd’hui s’adapter pour capter l’augmentation du flux touristique mondial.
 

attractivite-tourisme-france


Pour ce faire, les Assises du Tourisme ont été lancées en novembre 2013 avec l’objectif de fédérer l’ensemble des acteurs du secteur autour de plusieurs groupes de travail et d’élaborer un programme d’actions pour faire de la France une destination d’avenir.


Tous les professionnels du secteur, publics et privés, y compris les collectivités locales, se sont mobilisés. Des groupes de travail ont été formés autour de neuf thématiques :

  • Favoriser l’émergence de nouvelles destinations ;
  • Diversifier l’offre touristique ;
  • Elaborer une stratégie pour le tourisme événementiel et les rencontres professionnelles ;
  • Améliorer la qualité de l’accueil ;
  • Faire des métiers du tourisme une filière d’excellence ;
  • Favoriser les investissements pour renforcer l’attractivité de l’offre ;
  • Fédérer et dynamiser les pouvoirs publics en faveur du tourisme ;
  • Adapter la filière touristique aux mutations du secteur ;
  • Redynamiser le tourisme des Français.


Cette initiative de grande ampleur a permis d’établir un plan d’actions dense intégrant 30 décisions très concrètes en faveur d’un tourisme français.

 

>>> Cliquez ici pour plus d'informations sur les plans d'actions sur le tourisme français
 

La mise en place de cinq pôles d’excellence touristique a également été annoncée à la clôture de ces Assises. Ces pôles doivent notamment permettre de renouveler et d’adapter l’offre touristique française aux évolutions des attentes des touristes.